La nouvelle star saison 6

Site sur la nouvelle star et discussions
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dixième Prime : Cédric a été ravi d'être là

Aller en bas 
AuteurMessage
missanne
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 539
Age : 58
Localisation : Hainaut - Belgique
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Dixième Prime : Cédric a été ravi d'être là   Jeu 5 Juin - 20:41

Kevin Moulbach est en vacances, voici le résumé de son remplacant Smile

Dixième Prime : Cédric a été ravi d'être là
jeu juin 05 10:19:21 Par Bruno Troy

Cédric a quitté hier le Pavillon Baltard. Un départ qui sonne comme une évidence tant le beau brun a tangué tout au long de l’émission jusqu’à chavirer définitivement.

Comme tout bon thriller, cette Nouvelle Star commença par un drame, où le bourreau fut aussi la victime : Cédric, reprenant « Vous les femmes » de Julio Iglesias. Coincé dans son pantalon cuir/sky, dans le genre caricatural, tu meurs… de honte pour lui. Un sublime moment de ridicule.

Un anxiolytique plus tard et voici Benjamin. On se dit alors que la niaiserie va laisser place à quelque chose d’acceptable avec le « Satisfaction » des Stones. Mais le Parisien est un peu mou, trop suave, pas assez sauvage. Il lui manque incontestablement le côté bad boy que les paroles et le sens de cet hymne à l’amour physique et sans issue imposent. On est déçu.

Le temps à un crêpier de nous dire que Benjamin nous « prend dans les tripes » et arrive Amandine avec – Oh ! Surprise ! – une chanson de Tina Turner, « River Deep Mountain High ». La performeuse de Baltard commence son show dans les gradins, habillée comme une punkette, se jette sur le piano, s’arrache une ou deux touffes de cheveux et se fait au final très sexy. Une fois n’est pas coutume, une réussite pour Amandine.

On ressent alors comme une douleur aux yeux et aux tympans quand Cédric revient pour sa deuxième prestation : « Blue Hotel » de Chris Isaac (Washington). Ce fut bien chanté. Ce fut aussi très chiant. Lio vit même rouge, peut-être, comme certains d’entre vous le suggéraient la semaine dernière, ulcérée par les gros plans faits sur Annabelle, la Barbie de Cédric. Et la reine du Banana Split de se justifier : « Non, ce n’est pas hormonal, je n’ai pas mes règles aujourd’hui ». Classe !

Pendant que le marin rentrait tête baissée en coulisse, Benjamin reprenait « Qui de nous deux » de M. Evidemment, quand on commence une chanson comme celle-ci, affalé tel un mollusque, ce n’est pas franchement la meilleure façon de réussir. Cela ne fut pas brillant du tout malgré quatre bleus du jury (dont la légitimité n’est plus à mettre en doute).

A peine le temps pour Dédé Manoukian de nous sortir l’historique de l’érotisme au Népal au XVIIe siècle qu’Amandine entamait le « Rodéo » de Zazie. Déjà, en soi, cette chanson est mortelle. Alors chantée par une névrosée vocale, on se dit qu’on va finir par bousiller notre téléviseur (dites-le si vous l’avez fait) ! Pourtant, Amandine ne commençait pas trop mal, articulant suffisamment pour qu’on comprenne que Zazie avait déjà composé bien mieux. Mais ça se tenait. Et puis vint le moment où Amandine ne put s’empêcher de mugir, de se contorsionner. Sans doute une nouvelle crise de colique aiguë. Pauvre bébé…

Une chasse d’eau plus tard – histoire d’évacuer la colique d’Amandine – et revoilà notre champion : Cédric, arborant fièrement un t-shirt d’Iggy Pop sur le poitrail. On se dit que Monsieur Mèche va nous la faire à l’envers en reprenant le roi du punk. Faux ! Il entonne « Eye Of The Tiger » ! Incroyable mais vrai ! Entre Iglesias et Rocky, Cédric a défini hier son style. Il porte un nom : médiocrité.

Nous passions jusque-là une soirée nerveuse, pris en otage par l’ennui d’une émission qui n’en finissait pas. Puis vint Benjamin avec « Hey Ya » d’Outkast. Une petite merveille. Une intro acoustique terrible - tendance folk – puis du swing, du groove, bref, du talent. Il reçut une ovation méritée.

L’enchantement provoqué par l’interprétation de Benjamin nous fit supporter le « Kissing You » d’Amandine (Des’ree), cette dernière ne pouvant encore une fois s’empêcher d’en faire des tonnes. Quelle pleurnicharde !

Julien Doré, le vainqueur de la NS 2007, concluait en beauté cette soirée avec son single « Les Limites », tiré de son album « Ersatz ». Le folkeux branché, habillé en smoking et entouré, entre autres, d’une magnifique pin-up obèse, nous gratifiait d’un excellent show. A l’image de ce qu’il avait donné l’année dernière sur la scène de Baltard.

Quelques minutes de suspens plus tard et la sentence tomba : Cédric était éliminé, laissant place à une finale Amandine/Benjamin. Et le marin partit comme il chanta tout au long de ces semaines, sans saveur : « J’ai été ravi d’être là ». Super.

Bruno Troy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dixième Prime : Cédric a été ravi d'être là
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trygon Prime
» Les access prime-time
» Dixième planète (la fin)
» Les magazines Dixième Planète
» La Tribune de Laïtus Prime et Epic 40k

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La nouvelle star saison 6 :: Archives :: Les nouvelles :: Les nouvelles-
Sauter vers: